• Accueil
  • > Les chiens dits « dangereux »

Les chiens dits « dangereux »

Le gouvernement doit s’attaquer à la cause réelle de l’agressivité

Aprés la mort de 2 fillettes attaquées par des chiens, le gouvernement veut renforcer les contrôles à l’importation de chiots des pays de l’est. One voice regrette qu’il ne s’interresse pas aux mauvaises conditions d’élevage en France (élevages industriels, production par des particuliers ou certains éleveurs) qui favorisent les troubles du comportement dont l’agressivité.

Races génétiquement dangereuses ?

La ministre Michèle Alliot-Marie envisage l’interdiction de certains croisements de races, au grand étonnement des vétérinaires comportementalistes, puisque ce sont les conditions d’élevage et d’éducation qui déterminent l’agressivité dans l’espèce canine. Aucune race n’est génétiquement dangereuse. Cette mesure ne risque pas de faire diminuer le nombre de morsures.

Les conditions d’élevage déterminent le comportement

Le gouver nem ent  veut renfo rcer les contrôles à l’importation de chiens des pays de l’est. Enquêtant depuis des années dans les élevages de ces pays, One voice souligne que les services de contrôles doivent disposer de moyens importants pour mener à bien leur mission : le gouvernement les leur donnera-t-il ? Les chiots des pays de l’est sont élevés par des métayers, à la ferme. Plus que des troubles du comportement, ils présentent trés souvent des problèmes de santé, parfois mortels. Assainir ce marché limiterait la souffrance de milliers de chiots et d’adultes reproducteurs.

De + en + d’élevages industriels en France

One voice regrette que la ministre ne s’interesse pas aux élevages industriels français, fournisseurs des animaleries et de la vente par petites annonces, qui « produisent du chien » en quantité, avec un objectif unique : la rentabilité, sans se soucier des notions élémentaires d’élevage, incluant le bien-être et la santé. De mauvaises conditions de développement pendant les 2 premiers mois de vie du chiot provoquent des troubles du comportement, dont l’agressivité.

manque de socialisation = danger

Dans les élevages intensifs, les chiens ne sont pas socialisés aux humains, aux bruits et aux odeurs de la vie de famille. Ils sont détenus dans des locaux isolés ne permettant pas un développement comportemental normal. One voice constate une inquiétante augmentation des élevages intensifs de chiens en France. Il ne faut pas oublier non plus la grande souffrance des femelles reproductrices confinées à vie dans l’obscurité.

La délinquance canine est le fait du propriétaire

L’élevage par des éleveurs ou des particuliers n’est pas une garantie de sécurité. Lorsque les chiots vivent au fond du jardin, dans des cages ou à la cave, ils ne sont pas socialisés. Le gouvernement veut instaurer une formation pour les propriétaires de chiens de 1ere et 2eme catégories. S’il est important d’éduquer la famille sur ses devoirs et sur le comportement canin, One voice rappelle que la majorité des accidents graves est due à des chiens appartenant à des délinquants, sur lesquels les mesures envisagées seront sans effet.

Les animaux ne doivent pas être considérés comme des marchandises ou des instruments de production d’énergie affective (animaux familiers) et de production de leur propre chair (animaux destinés à l’abattoir). Les animaux ont le droit de vivre en paix, une vie conforme à leur véritable nature.

animaux1120.jpg   (cliquez sur la photo pour l’agrandir !!)

 

Laisser un commentaire

 

Association Itineraire Sud |
Area 51'est |
Association D'Char |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Réseau Alerte Auvergne
| Classe 87, remember...
| le blog du club de basket d...